SOMMET ISLAMO-AMERICAIN DE RIYAD: DONALD TRUMP JOUE LA CARTE DE LA TOLÉRANCE

Ce sera la première rencontre entre le 45e président des Etats-Unis et le monde arabo-musulman depuis son élection à la Maison-Blanche. Et c’est à Riyad, berceau de l’Islam que Donald Trump va rencontrer une vingtaine de leaders du monde musulman, lors du sommet islamo-américain de ce week-end. Macky Sall, Faure Gnassingbé, Ali Bongo Ondimba, Alassane Ouattara ou encore Roch Marc Kaboré… Un peu plus d’une demi-douzaine de chefs d’Etats africains vont participer au sommet.

Pour son premier déplacement à l’étranger depuis son installation dans le Bureau ovale, Donald Trump a fait d’une pierre deux coups. Lors du sommet arabe islamo-américain qui se tient les 20 et 21 mai à Riyad en Arabie Saoudite, le président des Etats-Unis pourra rencontrer les dirigeants des pays musulmans pour une rencontre à forte teneur sécuritaire.

Après son houleux «Muslim Ban» expulsant ou bloquant l’entrée sur le sol américain aux ressortissants de certains pays musulmans et dans un contexte international où la menace terroriste est de plus en plus grandissante, Donald Trump devrait jouer la carte de la tolérance.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *