TRUMP À RYAD: « PORTEUR D’UN MESSAGE D’AMITIÉ, D’ESPOIR ET D’AMOUR… »

Le président américain Donald Trump a appelé dimanche en Arabie saoudite les pays musulmans à lutter avec détermination contre l’extrémisme, voyant dans la lutte contre le terrorisme une bataille entre «le bien et le mal».

Dans un discours très attendu prononcé à Ryad devant les représentants d’une cinquantaine de pays musulmans, M. Trump s’en est violemment pris à l’Iran accusé de «soutenir le terrorisme», à la grande satisfaction des monarchies sunnites du Golfe, dont l’Arabie saoudite, qui redoutent l’influence de leur grand rival chiite.

Se disant porteur d’un message «d’amitié, d’espoir et d’amour» du peuple américain, il a souligné la symbolique de son déplacement – son premier à l’étranger en tant que président – «au coeur du monde musulman».

Contraste saisissant avec sa rhétorique de campagne – au cours de laquelle il avait affirmé «l’islam nous déteste» -, le magnat de l’immobilier a longuement insisté sur le fait que ce combat n’était pas «une bataille entre religions».

«C’est une bataille entre des criminels barbares qui essaient d’anéantir la vie humaine et des gens bien de toutes religions qui cherchent à la protéger», a-t-il lancé.

Le président américain a multiplié dimanche les rencontres avec des dirigeants de la région, dont ceux des monarchies du Golfe et son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *