VALENTINE ALVARES – CHRONIQUE DE CONFINEMENT #1

Mon nom est Valentine Alvares. Je suis une chanteuse togolaise et Panafricaine. Merci à tout ceux qui soutiennent ma musique, ma carrière et m’accompagnent depuis mes débuts ; je sais que vous ne serez jamais déçu. Vous m’avez donné la force et la détermination de continuer dans cette voie particulière et personnelle et vous êtes restés attentifs et réceptifs à  chacune de mes explorations musicales et aux évolutions de mon style ; Merci.

Bienvenue également à tous ceux qui me découvrirons prochainement à la lumière de mes nouveaux, nombreux et magnifiques projets musicaux en cours.

L’art que nous faisons est porteur d’amour et si nous le partageons, c’est pour le bonheur de chacun. Notre rôle est de faire rêver, réfléchir, mouvoir et émouvoir le public et d’être le souvenir des instants de vies, grâce à nos chansons.

Durant cette époque dangereuse, spéciale, inquiétante, diabolique, notre rôle d’artiste ne doit pas s’arrêter. Il est de notre devoir de produire et diffuser de la musique, autant que possible, malgré les confinements, afin de se sentir vivants et libres en faisant ce que nous savons faire. C’est notre rôle d’artiste également de proposer les contours du monde d’après, le monde de demain,  d’en dessiner les premiers principes en gommant les défauts de celui-ci, et en inventant une nouvelle façon d’être, un nouveau rapport à notre terre d’Afrique et de nouveaux rapports entre nous, plus solidaires, plus respectueux, plus équitables.

Après cette pandémie, rien ne sera plus pareil et c’est à nous les jeunes, les artistes, les petits princes du continent Africain, d’imaginer ce que pourrait être la vie d’après.

C’est le moment de réagir et de proposer, en musique, le monde meilleur que nous voulons.

Restons chez nous mais restons debout.

 

Valentine Alvares.

 

à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *